La propriété est au centre d’une zone coupée par 3 axes de drainage naturel qui prennent naissance au bord du plateau sud de la propriété et s’écoulent vers le nord, en découpant le versant. Outre cette topologie favorable nos sols reflètent l’histoire de la Garonne et offrent une grande diversité : zones argileuses, sabloneuses, gravelo-argileux et sablo-graveleux. Ces zones font tantôt quelques mètres carrés ou quelques centares. Les graves, charriés par la Garonne au Villefranchien, sont présents sur l’ensemble de notre vignoble avec des zones plus ou moins marquées.

Les parcelles de blanc les plus anciennes ont été plantées en 1991. Sémillons et sauvignons blancs sont cultivés sur un sol sableux calcaire localement argileux très favorable.

Nos cépages rouges quant à eux prospèrent sur deux plateaux bien distincts. Les merlots sont sur des sols très diversifiés : sols argileux, sablonneux, gravelo-argileux et sablo-graveleux et les cabernet sauvignon sont en sol gravelo-argileux. Ces deux zones s’étendent sur plus de 11 hectares. Les premiers merlots ont été plantés en 1987 et 1991, les cabernet sauvignon en 2004, et les derniers merlots en 2014.

Animés par une forte volonté de faire progresser notre vin en commençant par là où tout commence, le sol, les techniques culturales ont été améliorées au fil des millésimes depuis 2011. A l’image de la vigne qui prend son temps pour nous donner son meilleur raisin, notre premier plan d’amélioration du vignoble sera terminé en 2017.